Loading...

La cryolipolyse est-elle dangereuse pour la santé ?

Explications par le Docteur Emma Lavocat, Médecin Esthétique à Bordeaux

Glaçon sur un corps de femme pour illustrer le traitement par cryolipolyse

Article publié le 19 janvier 2019

La cryolipolyse est devenue un traitement attrayant pour les patients mais aussi pour les différents opérateurs. La chirurgie n’est plus la seule alternative possible pour faire disparaitre ses bourrelets disgracieux. Mais est-ce dangereux pour la santé ?

L’objectif de cette technique est d’administrer un refroidissement parfaitement contrôlé (entre -5° et -10°) afin de cibler en douceur mais efficacement les cellules adipeuses sous l’épiderme sans abîmer la peau et les autres cellules (nerveuses ou musculaires). Les cellules adipeuses traitées sont cristallisées (gelées), puis meurent. En effet, à partir de 4 à 6 semaines, le corps élimine ces cellules mortes via le système des macrophages. La silhouette est ainsi sculptée. La procédure de refroidissement des graisses réduit le nombre de cellules adipeuses des zones traitées d’environ 20% à 30%.

Première étape de fonctionnement de la cryolipolyse
Bon nombre d’entre nous ont de la graisse tenace malgré des régimes et une activité physique.
Deuxième étape de fonctionnement de la cryolipolyse
Cette technologie utilise le refroidissement contrôlé pour cibler et tuer uniquement ces cellules adipeuses.
Troisième étape de fonctionnement de la cryolipolyse
Dans les semaines qui suivent, votre corps transforme naturellement la graisse et élimine ces cellules mortes par les voies naturelles.
Quatrième étape de fonctionnement de la cryolipolyse
Les résultats sont durables suite à l’élimination complète des cellules graisseuses traitées.

Le traitement par cryolipolyse comporte t-il des risques pour la santé ?

L’HAS (Haute Autorité de Santé) s’est penchée sur ce problème début d’année 2018 et a produit un rapport suite à l’apparition de complications.

Il a été décrit des complications à type d’événements indésirables transitoires (érythème, ecchymoses, douleurs, engourdissements, picotements) mais également des effets secondaires plus graves tels que des brûlures, gelure, hyperplasie paradoxale.

La conclusion de l’HAS est la suivante : « la pratique des actes de cryolipolyse présente une suspicion de danger pour la santé humaine en l’absence actuelle de mise en oeuvre de mesures de protection de la santé des personnes, consistant au minimum, d’une part, à assurer un niveau homogène de sécurité et de qualité des appareils de cryolipolyse utilisés et, d’autre part, à prévoir une qualification et une formation du professionnel qui réalise cette technique ».

Expertise médicale et materiel adapté

Une partie de ces effets indésirables graves « pourraient avoir comme origine des mésusages par les opérateurs dans les modalités de réalisation de la technique ou des retraitements trop précoces au regard des préconisations des fabricants, mais aussi des défaillances ou des défauts de conception technologique parmi les divers appareils disponibles sur le marché en France ».

Le choix de la machine est primordial afin que le traitement soit efficace et sécuritaire. La première machine mise sur le marché est le Coolsculpting® de Zeltiq, développé aux Etats Unis et disposant du marquage CE classe II a et est la seule à être autorisée par la FDA (Found and Drug Administration) depuis 2010.

De nombreuses copies sont apparues sur le marché, avec des soins dispensés par des esthéticiennes. Ces copies, souvent produites en Chine, ne contrôlent pas à 100% la température dans l'applicateur. Les risques pour le patient ne sont pas anodins : brûlure, qu'un personnel non médical ne pourra diagnostiquer ou au contraire, inefficacité de la procédure et mécontentement du patient.

Elle doit donc être réalisée après avoir fait au préalable une consultation avec un médecin qui déterminera si le traitement est justifié et s'il n'existe pas de contre-indications et également réalisée avec la bonne machine. En d’autres termes : il s’agit d’un traitement MEDICAL devant être dispensé par un médecin après un interrogatoire et une évaluation clinique. Iriez-vous vous faire couper les cheveux par un plombier ?

En conclusion

La cryolipolyse est un traitement efficace qui a changé notre façon d’aborder le remodelage corporel. Il peut remplacer la lipoaspiration dans des indications de surface limitée et agit en synergie avec le chirurgien dans des indications plus larges.

Comme tout traitement, une séance de cryolipolyse comporte des risques d’où l’importance de réaliser ce traitements dans un cabinet médical spécialisé.

Afin de vous offrir des résultats optimaux et un traitement sécurisé notre cabinet a décidé d'investir dans la seule technique garantissant une efficacité et une sécurité scientifiquement prouvée : le Coolsculpting®

Venez dés à présent bénéficier de la technologie Coolsculpting à Bordeaux au sein de La Confidentielle - Maison d’Esthétique ou contactez-nous pour de plus amples informations.

Vous souhaitez un avis médical concernant un traitement par Cryolipolyse ?

Le Docteur Emma Lavocat consulte en ligne en téléconsultation ou directement au sein de son cabinet La Confidentielle - Maison d'Esthétique à Bordeaux. Prenez directement rendez-vous ci-dessous pour l'une des 2 options via la plateforme Doctolib.