Loading...

Docteur Emma Lavocat

La Confidentielle / L'équipe

Dr Emma Lavocat

Parcours et formation

Formée au doctorat en médecine au sein de l’université Paris Descartes, j’ai d’abord exercé plusieurs années en médecine générale au sein d’un centre hospitalier public puis privé avant de poursuivre une spécialisation en médecine esthétique.

La base de cette spécialisation consistait en l’apprentissage des techniques d’injection et comblement du visage associé à un approfondissement des connaissances en anatomie de la face. La formation n’étant pas unique et devant être répétée, j’ai poursuivi mon cursus par le suivi de deux diplômes universitaires :


  • Traitement de la calvitie masculine et féminine, Université Claude Bernard à Lyon
  • Lasers médicaux et leur bonne application, Université Paris Descartes à Paris

Participant activement au cours d'Allergan Médical Institut, ma formation m’a menée à maitriser la volumétrie du visage et la prise en charge du vieillissement selon la technique du Dr Mauricio de Maio via les « MD Codes » apportant résultats naturels et traitement impressionnant des défauts du visage. Le remodelage corporel par la cryolipolyse est également une spécificité de l’institut ALLERGAN que j’ai pu suivre lors de séminaires Européens et que j’applique au quotidien pour mes patients. Enfin, grâce à la technique Artas et au soutien permanent du laboratoire Restoration Robotics basé aux Etats-Unis, j’ai pu obtenir une formation de pointe sur la microgreffe capillaire à assistance robotique, complétant le diplôme universitaire amenant à une maitrise globale des pathologies capillaires.

Dr Lavocat Emma

Philosophie

Bien évidemment, comme tout médecin traitant du vieillissement, je souhaite que les résultats « visibles » ne se voient plus ! Toujours plus facile à dire qu’à faire. Pourtant, y arriver est possible et nécessite méthode, rigueur et honnêteté.

La première de mes priorités est toujours d’envisager le patient dans sa globalité. Écouter la demande, savoir réellement ce qui se passe dans le miroir pour les demandes de rajeunissement du visage et de remodelage du corps, quelles sont les motivations. Puis l’analyse précise de la zone à traiter : l’anatomie doit être parfaitement maitrisée car elle rentre toujours en compte dans le choix du bon traitement. Enfin, et c’est peut-être le plus important : savoir dire non ! La consultation est souvent thérapeutique en elle-même et si le traitement envisagé n’est pas réellement utile, il faut parfois renoncer et c’est au médecin qu’il incombe de le dire.

Quel que soit le traitement, le côté « naturel », c’est-à-dire un résultat dont le caractère « lié à un traitement médical » ne peut être envisagé, est obtenu par une précision du geste, par l’apport de technologie de pointe qui représente un investissement important pour le médecin mais dont il ne peut faire l’impasse dans la recherche de l’excellence et par la connaissance de la limite du traitement. Ne jamais trop en faire ! c’est primordial.

Enfin, ma philosophie ou plutôt notre philosophie, est de chacun rester dans son domaine de compétence. J’ai décidé de travailler avec un chirurgien esthétique vers qui le patient sera dirigé en cas de mauvaise indication à un traitement médical seul et de ne pas chercher à tout traiter par mes seuls soins. Il existe d’ailleurs de nombreuses indications où le suivi se fera par nos deux spécialités dans l’objectif du meilleur résultat.

J’espère avoir pu vous rassurer avant une éventuelle consultation qui reste la pierre angulaire de toute démarche médicale esthétique.