Loading...

Laser épilatoire à Bordeaux

Techniques / Lasers / Laser épilatoire

Principe médical du traitement par laser épilatoire

Le principe de l'épilation au laser est d'utiliser une lumière réglée sur une longueur d'onde spécifique ayant pour but de détruire le bulbe du poil en prenant pour cible la mélanine, pigment coloré du poil. La lumière laser absorbée par la mélanine est transformée en chaleur qui neutralise le follicule pileux tout en laissant saine la peau environnante.

Il existe 3 phases de pousse du poil :

  • La phase anagène correspondant à la phase de croissance du poil, durant entre un à trois mois
  • La phase catagène correspondant à la phase de régression
  • La phase télogène ou phase de repos du poil, durant quelques mois à quelques années aboutissant à la chute du poil

Les poils en phase de pousse ou phase anagène ne représentent qu'en moyenne 15-20 % des poils. On considère ainsi que seul ce pourcentage de poils sera éradiqué au cours d'une séance, d'où la nécessité de renouveler l'opération.

Qui peut avoir recours à l'épilation au laser ?

  • L'épilation définitive par laser s'adresse aussi bien aux femmes qu'aux hommes.
  • Ce traitement peut être utilisé pour toutes les localisations.
  • Il est efficace pour tout type de phototypes.
    • L'alexandrite pour les peaux claires.
    • Le Nd Yag pour les peaux métisses et noires.
    • Une alternance des deux appareils pour les peaux mates et asiatiques.
  • Il fonctionne sur les poils contenant de la mélanine
    • Poils châtains et noirs.
    • Poils blonds tirant vers le châtain clair ou les poils roux dont la couleur se rapproche du blond vénitien.
    • Les poils blonds très clairs, roux vif, gris ou blancs ne peuvent être traités car ils ne contiennent pas assez de mélanine.

Déroulement du traitement par laser épilatoire

Une première consultation est réalisée afin d'établir un plan de traitement et un devis. Ce premier rendez-vous permet d'éliminer les éventuelles contre-indications au traitement.

Avant la séance d'épilation, le patient doit raser la zone à traiter environ 48 heures avant. Ce rasage est nécessaire afin que le rayon laser puisse se focaliser sur les têtes d'épingles des poils qui auront commencé à repousser. Le poil ne doit pas être épilé avant la séance car le bulbe serait arraché et le traitement laser inefficace, la cible étant inexistante.

La durée de la séance est très variable. Cela dépend de la zone à traiter. Cela peut aller de 10 minutes à une heure.
Le port de lunettes de protection durant la séance est obligatoire pour le patient et le médecin.
Aucune anesthésie n'est nécessaire. Cependant, l'application d'une crème anesthésiante 2 heures avant la séance peut être proposée pour certaines zones telles que le maillot.
La zone à traiter est balayée par la pièce à main émettant le faisceau laser et délivrant des impulsions à raison d'une ou deux par seconde.
L'épilation n'est pas douloureuse. En effet, le laser est équipé d'un dispositif breveté de refroidissement dynamique appelé Dynamic Cooling Device qui vaporise à la surface de la peau un fluide très froid cryogénique en même temps que le tir laser afin de diminuer la sensation de chaleur et de rougeur.

Séance d'épilation définitive au laser à Bordeaux
Laser épilatoire de la marque Candela au sein de La Confidentielle Esthétique Bordeaux

Après la séance, une crème hydratante est appliquée sur la zone traitée, qui peut apparaître rouge, par massage doux. Cette opération est à renouveler pendant quelques jours.
Il est recommandé d'éviter toute exposition solaire de la zone traitée pendant au moins 2 semaines après une séance. L'utilisation d'écran total est recommandée dans les semaines suivant l'épilation.

Les poils traités vont s'éliminer tout seul dans les 2 à 3 semaines qui suivent la séance.

L'intervalle moyen entre 2 séances est de 6 semaines pour le corps et 4 semaines pour le visage.
Entre 2 séances, le patient peut se raser ou appliquer une crème dépilatoire. En revanche il doit éviter l'épilation à la cire, électrique et la pince à épiler.

Laser épilatoire : effets secondaires et contre-indications

EFFETS SECONDAIRES

Des effets secondaires souvent temporaires sont possibles. Les risques sont minimes. Ainsi, il est possible d'observer de façon transitoire :

  • Sensation de picotement et de légère brûlure pendant le geste.
  • Peau rosée immédiatement après l'épilation avec sensation de coup de soleil pouvant persister quelques heures.
  • Léger gonflement de la zone traitée qui ne dure que quelques heures.

Aucune brûlure ne peut survenir quand l'appareil est bien réglé en fonction de la couleur de la peau à traiter.

CONTRE-INDICATIONS

L'épilation laser possède quelques contre-indications :

  • Ne peut être utilisé chez les enfants et les femmes enceintes.
  • En cas de prise de médicaments photo sensibilisants (antibiotiques, roaccutane...)
  • Maladies de la peau sensibles aux UV et à la lumière du soleil.
  • L'urticaire au froid.
  • Tatouages.
  • Infection cutanée active, poussée d'herpès.

Quand les résultats sont-ils visibles et pour combien de temps ?

L'épilation laser détruit efficacement et de façon permanente les poils. Toutefois, plusieurs séances sont nécessaires. Une réduction d'environ 15 % de la repousse des poils est observée entre 4 et 8 semaines après chaque traitement. Il faut donc compter entre 5 et 8 séances pour une épilation complète.

Mesures importantes de sécurité

Le traitement sera effectué par un médecin habitué à manier les lasers. En effet, seuls les médecins sont habilités à proposer un traitement par laser de classe IV. Les salons esthétiques qui proposent une épilation permanente n'utilisent pas un laser mais une lampe flash ou lumière pulsée. Ces lampes fonctionnent sur un spectre très large et sont donc moins sélectives que le laser. Les résultats ne seront donc pas les mêmes. De plus, elles exposent à un risque plus important de brûlures.

A retenir concernant nos traitements par laser épilatoire

Questions fréquentes sur l'épilation au laser

Le Docteur Emma Lavocat répond à vos questions les plus fréquentes sur les séances d'épilation au laser proposées de notre cabinet de médecine esthétique à Bordeaux. Le Dr Emma Lavocat est médecin esthétique et la créatrice du centre de médecine esthétique La Confidentielle - Maison d'Esthétique à Bordeaux.

L’épilation au laser est-elle douloureuse ?

L’épilation, quel qu’elle soit, à la cire ou au laser, est un acte pouvant être perçu comme désagréable.
L’épilation au laser n’est pas considérée comme un acte douloureux. Vous pourrez percevoir, suivant les zones traitées, une sensibilité plus ou moins importante. Afin de diminuer cet inconfort, nous vous prescrivons une crème anesthésiante à appliquer une heure avant les soins. De plus, notre laser est équipé d’un système de refroidissement permettant à la peau de se refroidir immédiatement après le tir laser.

Pourquoi ai-je besoin de réaliser plusieurs séances d’épilation ?

Il est nécessaire de réaliser plusieurs séances d’épilation au laser afin de cibler tous les poils.
Chaque poil évolue pour son propre compte et suit un cycle de croissance en 3 phases. Seuls les poils en phase de croissance (phase anagène) seront ciblés par le tir laser. Ainsi, sur une même zone, des poils pourront être en phase de croissance, et ainsi ciblés par le laser et d’autre en phase de « sommeil » (catagène) ou en phase de « mort » (télogène).
Il est recommandé de réaliser 4 séances de laser épilatoire à intervalle de 4 à 8 semaines en fonction des zones afin d’obtenir un résultat clairsemé.

Pourquoi ne peut-on pas faire d’épilation au laser pendant l’été ?

La cible du laser épilatoire est la mélanine, pigment permettant de donner la couleur au poil. L’exposition au soleil entraine le dépôt de pigment mélanique « frais » au niveau de la peau. Ainsi, en cas d’épilation laser, la cible mélanique sera double : le poil et la peau ! Le risque d’épiler pendant l’été sur une peau bronzée est d’entraîner des brulures. De plus, l’exposition au soleil après une séance d’épilation pourra être à l’origine de rouble de la pigmentation cutanée (hypo ou hyper pigmentation).

Peut-on avoir une brûlure suite à une épilation laser ?

Il est tout à fait possible d’avoir une brulure suite à une épilation laser. Elle peut être liée à plusieurs facteurs :

  • Absence de respect des précautions avant l’épilation par le patient : bronzage actif, prise de médicaments photosensibilisants
  • Mauvais réglages de l’appareil par l’équipe médicale
  • Mauvaise manipulation de l’appareil
Il est donc primordial de réaliser ce geste au sein d’un cabinet médical qui saura reconnaître une brulure et vous proposer une thérapeutique.

où effectuer des séances d'épilation au laser à bordeaux ?

Au sein de La Confidentielle - Maison d'Esthétique bien sûr ! Nous vous accueillons dans notre cabinet afin d'évaluer vos besoins en terme d'épilation laser et mettre en place avec vous un plan de traitement. N'hésitez pas à contacter le Docteur Emma Lavocat pour de plus amples informations.